Notre objectif : Viser l’excellence environnementale

Chacun sait que le défi des prochaines décennies est la sauvegarde de notre planète. L’environnement doit faire partie intégrante de tout projet lancé par la Ville : il sera systématiquement au cœur de toutes les décisions stratégiques. Comment ?

 

Création d’un Conseil de l’Environnement

Son rôle : valider que les réalisations importantes lancées par la Mairie respectent un cahier des charges environnementales
Indépendant, le Conseil de l’Environnement pourra exercer un droit de veto en cas de
litige

Son fonctionnement : Le Conseil de l’Environnement sera constitué d’élus experts ou particulièrement impliqués dans les questions environnementales.

Il sera représenté et dirigé par un Adjoint délégué à cette mission qui interviendra directement ou indirectement dans les domaines suivants :

– La qualité des eaux de baignade

– Le développement des énergies renouvelables

– La lutte contre les nuisances sonores

– L’Économie circulaire, nouveau modèle économique à vision systémique qui fonctionne en boucle et se passe ainsi de la notion de “déchet”

– La création de la Charte Construction : définir les types de matériaux vertueux,
utilisables pour toute construction de bâtiments

– La Transition Énergétique : l’objectif est d’aller vers une sobriété énergétique pour Biarritz

– Enfin, élargir la réflexion sur les Mobilités douces pour améliorer sensiblement la qualité de l’air et circuler de manière apaisée. Pourquoi ne pas envisager des taxis collectifs électriques ou la multiplication des navettes gratuites.

Le Conseil de l’Environnement travaillera en direct avec le Maire, et disposera d’un budget propre.

Plus que jamais, l’Environnement sera lié au développement de Biarritz

 

Une ville plus verte pour un océan plus bleu

Notre obsession : la Qualité des eaux de baignade.

Mettre fin aux otites ; aux chalazions, aux gastro entérites ; aux staphylocoques dorés…

Mettre fin aux promesses,

Mettre fin aux mesurettes.

Nous vous proposons un plan d’actions, élaboré avec des experts, réalisable,
pragmatique, avec un échéancier.

Des « circuits et espaces verts » stratégiques pour réduire l’imperméabilisation des sols. Notre but : réduire l’artificialisation des sols :

– Moins de béton et de bitume au sol,

– Plus d’espaces verts,

– Des eaux pluviales mieux « digérées » naturellement.

– Des réseaux qui ne montent pas en charge et qui ne débordent pas.

– Des eaux usées qui ne se déversent plus dans l’Océan. Le réseau actuel est unitaire. Passer à un réseau séparatif est irréaliste techniquement et économiquement aberrant

 

La qualité de la ville fait la qualité de vie

« Nous ne reconnaissons plus notre pays. La nature y est souillée. Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans ; la moitié des papillons en vingt ans, les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards ; les grenouilles et les sauterelles semblent évanouies, les fleurs sauvages deviennent rares. Ce monde qui s’efface est le nôtre, et chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s’éteint est une douleur définitive. Rendez-nous la beauté du monde ! » Fabrice Nicolino

L’écologie est devenue l’affaire de tous.
Nos espaces verts, les hortensias, les tamaris disparaissent et avec eux, notre identité urbaine. Recréons des espaces verts, retrouvons ce qui faisait le charme de Biarritz

Le Plan « 600 arbres » pour mieux respirer. Sacralisons les espaces verts parce que rien ne justifie d’abattre des arbres. Il n’y aura plus de construction sur les espaces naturels. 

Création de la Charte des Paysages
Les Biarrots seront invités par quartier à participer à la valorisation et à la protection des paysages des espaces publics, sans oublier les enfants qui pourront se familiariser avec le patrimoine végétal historique et la flore locale (Création d’un herbier géant)

 

NOS AUTRES ENGAGEMENTS POUR BIARRITZ 2020

IL NOUS APPARTIENT DE CONSTRUIRE ENSEMBLE LE BIARRITZ DE DEMAIN